DÉCOUVREZ LA MEILLEUR DESTINATION POUR LES VACANCES

0 appréciations
Hors-ligne
De toutes les « Petites Antilles », l'archipel de la Guadeloupe se révèle le plus étonnant par sa variété de paysages. Destination balnéaire par excellence, la Grande Terre, avec ses plages aux eaux cristallines et ses lagons bleus, ravit les amateurs de farniente au soleil. Dans les fonds coralliens, les spots de plongée sont multiples, et même les débutants, avec masque et tuba, peuvent profiter du spectacle subaquatique.

La Guadeloupe en une semaine 

Pour un séjour d'une semaine, il vous faudra faire un choix car vous disposez d'une kyrielle d'activités à votre disposition. Ce circuit type se conçoit, de préférence, avec un hébergement qui vous permet de rayonner facilement sur l'île Guadeloupe, soit sur Sainte-Anne, Le Gosier ou encore Petit-Bourg. 

​Vous pouvez également choisir de séjourner quelques jours en Grande-Terre puis le reste de la semaine en Basse-Terre pour limiter les déplacements. Ce programme est destiné à ceux qui souhaitent visiter l'ensemble du territoire. Vous pouvez bien sur l'orienter différemment selon vos souhaits et votre lieu de résidence. 

Jour 1 : Arrivée à Pointe-à-Pitre 

La différence de température vous saisit dès que vous sortez de l'aéroport climatisé ! Après 7 à 8 heures de vol, vous devrez encore résister 5 ou 6 heures en plus, décalage horaire oblige. Épuisé par le voyage, on n’a alors qu’une idée : récupérer sa voiture de location et filer vers son hébergement ! Un conseil pour les voyageurs indépendants : réservez votre voiture de location à l'avance. Vous pourrez ainsi faire jouer la concurrence en comparant les tarifs et vous gagnerez du temps à votre arrivée. Les enseignes nationales proposent un accueil à l’aéroport et vous transfèrent par navette gratuite jusqu'à leurs locaux situés dans une zone dédiée. Les autres loueurs vous amènent jusqu'à leur lieu de dépôt. 

Jour 2 : Le sud de la Grande-Terre 

Le lendemain, vous êtes réveillé aux aurores. A 6h du matin, le soleil brille déjà dans un ciel bleu et la luminosité est forte. Aux Antilles, on se lève tôt et on se couche tôt également ; le soleil disparaît autour de 18h d'octobre à mars et 19h d'avril à septembre. On profite ainsi des matinées, plus fraîches ! Commencez la journée en prenant quelques repères (plage la plus proche, commerces...) et en piquant une tête dans la piscine ou la mer. Évitez une exposition trop longue au soleil dès le premier jour. Ensuite, direction le sud de la Grande-Terre avec en ligne de mire, la pointe des Châteaux à Saint-François via Sainte-Anne. Commune idéale pour les plaisirs balnéaires en famille, Sainte-Anne est très touristique avec son décor de carte postale aux eaux cristallines protégée par la barrière de corail au niveau de la plage du bourg. Quant à la pointe des Châteaux, langue de terre où viennent se fracasser d'énormes vagues écumeuses venant du large, son paysage sauvage vaut le détour et son panorama sur les îles environnantes est époustouflant. A ne pas manquer, l'escalade facile jusqu'au calvaire pour la vue cavalière sur la côte déchirée et les pitons plantés dans la mer. De nombreuses plages et restaurants restaurants panoramiques sont sur votre route. Retour par le même chemin avec une halte au nouveau village artisanal de Saint-François puis au marché de Sainte-Anne pour déguster les produits locaux. 

Jour 3 : Découverte de l'est de la Basse-Terre, de Petit-Bourg à la ville de Basse-Terre 

Dès Petit-Bourg, arrêt au choix au jardin de Valombreuse, à la distillerie Montebello ou bien, quelques kilomètres après, à celle de Longueteau à Capesterre-Belle-Eau. Le secteur est le point de départ de randonnées (chutes Moreau, chutes du Carbet...) si la météo le permet. A Trois-Rivières, se trouve le parc archéologique des roches gravées, vestiges de la présence des premiers habitants de l'île, les Amérindiens. Ensuite, Saint-Claude, seule commune de l'archipel à ne pas disposer de littoral, est le point de départ pour la Soufrière, point culminant de l'île. Vous pouvez faire un saut à la Maison du volcan et vous ressourcer aux bains chauds de Matouba. Pour les candidats à l’ascension du volcan, il faut prévoir une demi-journée ou une journée complète. Vous pouvez aussi faire appel à un guide de montagne pour une visite passionnante hors des sentiers battus. Basse-Terre, chef-lieu du département labellisé Ville d’Art et d’Histoire, est intéressante à visiter. Arrêt recommandé au fort Louis-Delgrès, au Jardin botanique, à la distillerie Bologne. 

Jour 4 : La route de la Traversée et la Côte sous-le-vent 

La route de la Traversée vous entraîne à l'intérieur des terres, dans le grand parc national de la Guadeloupe où le terme végétation luxuriante prend tout son sens. Cette route dessert de très beaux sites : la cascade aux Écrevisses, le zoo de Guadeloupe, ou plus loin à Pointe Noire, l'habitation Côte-sous-le-Vent ou encore la maison du cacao... Vous atteignez ensuite Bouillante, véritable triangle d'or de la plongée sous-marine. Le site de Malendure et sa plage de sable noir abrite la réserve sous-marine baptisée Réserve Cousteau. De nombreuses activités nautiques sont proposées (pêche au gros, bateau à fond de verre, plongée classique ou avec casque, baignade, aquarando...). Mieux vaut avoir réserver au préalable. 
Pour le retour, deux itinéraires sont possibles : reprendre la route de la Traversée ou prendre la 
route du littoral de la Côte sous-le-vent pour atteindre Deshaies, puis Sainte-Rose au nord de la Basse-Terre. La vue panoramique, tout au long du trajet, est d'autant plus superbe au moment du coucher du soleil. Si vous avez le temps, arrêtez-vous au jardin botanique de Deshaies ou bien à l'écomusée de Sainte-Rose. 

Jour 5 : Escapade en Mer 

Plusieurs options pour cette journée : opter pour la détente et partir en voilier pour la journée jusqu'à Petite-Terre, Marie-Galante ou les Saintes : Au programme, baignade, repas à bord et visite de l'île de quelques heures. Départ à 7h30 et retour vers 18h pour une journée bien remplie. Autre solution : la balade en mer dans la fameuse réserve naturelle du Grand Cul-de-Sac marin, jusqu'à l’îlet Caret, avec une visite de la mangrove, et une plongée avec masque et tuba dans le récif coralien avec le bateau-mouche King Papyrus (au départ du Gosier) ou avec une plus petite structure à bord d’une saintoise, une embarcation traditionnelle. Les départs se font alors de Petit-Canal ou de Port-Louis. 
La visite des îles de l'archipel (La Désirade, Marie-Galante et Les Saintes) peut s'effectuer en navette au départ de Pointe-à-Pitre pour Marie-Galante, de Trois-Rivères pour Les Saintes ou de Saint-François selon votre destination et la compagnie maritime. Sur place, il faut prévoir de louer une voiture pour Marie-Galante. La Désirade peut se visiter en voiture, en vélo et disposent de sentiers de randonnée. Les Saintes se visitent à pied, à scooter, vélo ou en voiture électrique (toute circulation de véhicule est interdite pendant la fête du 15 août). 

Jour 6 : Le Nord de la Grande-Terre 

Poussez jusqu'à Saint-François doté d'une dynamique marina (nombreux restaurants et magasins), d'un golf et d'un embarcadère pour les îles (Marie-Galante, La Désirade). Ensuite, prenez la direction du Moule, l'une des plus anciennes communes de Grande-Terre, aux infrastructures toutefois modernisées. Sur la route, plusieurs haltes possible ; la distillerie Bellevue, le musée Edgard-Clerc, la maison de Zevallos, que l'on dit hantée et qui mérite une halte pour son architecture particulière (elle provient des ateliers Eiffel). 
Vers Anse-Bertrand, spot des surfeurs, la route agréable longe la baie et permet de découvrir des sites naturels grandioses : le lagon de la Porte d’Enfer et la pointe de la Grande-Vigie. A faire absolument, une petite randonnée sur le sentier des crêtes, l'un des plus sauvages des Antilles. Descente vers Port-Louis, petit port tranquille, puis vers Petit-Canal d’où l'on quitte le bord de mer pour rejoindre Morne-à-l’Eau. Le cimetière, monumental et en plein centre du bourg, impressionne. Retour ensuite en direction de Gosier. 

Jour 7 : Préparez le départ ! 

Les vols vers la métropole sont fixés en fin d’après-midi ou dans la soirée. Certaines structures d’hébergement permettent de se changer avant l’aéroport en mettant à votre disposition une bagagerie et des douches. On peut ainsi profiter pleinement des activités jusqu'aux derniers instants. Si l'on n'est pas trop épuisé, pourquoi ne pas s'offrir une dernière activité sportive sur la plage (balade en scooter des mers, en canoë-kayak...) avant le départ. Côté shopping, pour les oublis, l'étage de l'aéroport dédié aux départs est pourvu de boutiques, d'une pharmacie, d'un snack... 

La Guadeloupe en 2 et 3 semaines 

Dernière modification le mardi 27 Novembre 2018 à 06:50:42
DÉCOUVREZ LA MEILLEUR DESTINATION POUR LES VACANCES
Idées de Séjours en Guadeloupe



Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 18 autres membres